L’IIJ propose des cours et des activités adaptés aux parlementaires et autres législateurs, aux enquêteurs, procureurs, juges et aux agents de correction sur des thèmes qui incluent:

LES CADRES JURIDIQUES

Criminalisation du terrorisme et autres crimes transnationaux (y compris le rôle que les parlementaires peuvent et doivent jouer dans la supervision de l’application d’un régime juridique anti-terroriste basé sur l’état de droit).

LES ENQUÊTES

d'entrevue acceptées au niveau international; enquêtes secrètes; cyber-terrorisme; financement du terrorisme; sécurité des frontières; et la protection des informations sensibles pour le maintien de l’ordre.

COOPÉRATION POLICIÈRE ET JUDICIAIRE

Construire des réseaux à niveau interinstitutionnel, régional et international.

RÔLE DE LA MAGISTRATURE

Fournir un soutien pratique pour présider des cas de terrorisme et autres cas de sécurité nationale dans le cadre de l'état de droit.

DETENTION PROVISOIRE ET PROCES

Protéger les droits de l'accusé et la sécurité des témoins, des procureurs et des juges.

GESTION DES PRISONS ET REHABILITATION

L'établissement de programmes pénitentiaires de réadaptation et de réinsertion basés sur l’état de droit pour les extrémistes violents et la gestion des prisons pour réduire les risques de radicalisation accrue.

LUTTER CONTRE LE PHÉNOMÈNE DES COMBATTANTS TERRORISTE ÉTRANGÈRS

Soutenir la mise en œuvre de la résolution 2178 du Conseil de sécurité des Nations Unies et les bonnes pratiques du FMLT.

PRÉVENIR ET CONTRECARRER LES AVANTAGES DES ENLÈVEMENTS CONTRE RANÇON

Promouvoir la mise en œuvre des bonnes pratiques du FMLT et autres bonnes pratiques pertinentes pour permettre une réponse plus systématique de la part du gouvernement dans son ensemble à la menace que représentent les enlèvements contre rançon dans le contexte du terrorisme.

COURS DE BASE EN ÉTAT DE DROIT

Etablir un cours de base de par l'introduction du cadre de l’état de droit juridique qui sous-tend les questions de lutte contre le terrorisme en matière de justice pénale en favorisant une meilleure compréhension des concepts des droits de l'homme, de la justice, et des éléments sine qua non pour mettre en place des systèmes de justice pénale efficaces comme composantes fondamentales des initiatives de lutte contre le terrorisme.