Conférence de haut niveau des chefs des agences antiterroristes des États membres de l’ONU

Jun 28 2018
(0) Comments

Le secrétaire général adjoint Vladimir Voronkov, chef du Bureau des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme, a invité le secrétaire exécutif de l’IIJ à participer à la conférence de haut niveau des chefs des agences antiterroristes des États membres, qui s’est tenue au siège des Nations Unies à New York les 28 et 29 juin 2018. La conférence faisait suite au sixième examen biennal de la Stratégie mondiale des Nations unies contre le terrorisme.  En principe, la conférence a été bénéfique pour l’IIJ car elle s’est concentrée sur la manière dont les Nations Unies devraient s’engager avec d’autres organisations internationales, régionales et sous-régionales, la société civile et le secteur privé pour renforcer leur soutien aux États membres.  L’IIJ, ainsi que la direction des institutions soeurs inspirées du GCTF notamment le GCERF et Hedayah, a bénéficié de la même équivalence que les organes régionaux et spéciaux tels que l’OSCE et l’OIAC à l’Assemblée générale. Le thème général de la conférence de haut niveau était « Renforcer la coopération internationale pour lutter contre la menace  constante évolution du terrorisme « . Les quatre sessions thématiques ont reflété les priorités des États membres pour améliorer la coopération internationale en matière de lutte contre le terrorisme. Chaque session a également été l’occasion d’examiner la mise en œuvre pratique des aspects pertinents de la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations unies que l’Assemblée générale a examinée les 26 et 27 juin 2018, notamment les éléments relatifs aux droits de l’homme, à l’égalité des sexes et à l’engagement auprès des jeunes et de la société civile. La conférence a notamment renforcé la nécessité du type de collaboration multilatérale préconisé par la résolution 2396 (2017) du Conseil de sécurité, un élément clé du plan de travail de l’IIJ pour 2019 visant à établir et à renforcer les partenariats.  Le Secrétaire exécutif de l’IIJ a également tenu de nombreuses réunions bilatérales avec des donateurs potentiels (par exemple, le Japon, la Turquie et la Norvège) et a discuté des plans pour 2019 avec des partenaires tels que la Direction exécutive du Comité contre le terrorisme, le Centre mondial pour la sécurité coopérative, l’ONUDC et d’autres.