Initiative de l’IIJ relative aux autorités centrales mondiales : Atelier régional – MENA

Starting Date2019-06-27 Ending Date2019-06-27 Le Caire, Égypte

Le 27 juin 2019, l’Institut international pour la justice et l’État de droit (IIJ) a organisé un atelier au Caire, Égypte, sur l’amélioration de la coopération régionale et internationale entre les acteurs du secteur de la justice pénale dans les affaires de terrorisme. Cet atelier a réuni 40 juges, procureurs et enquêteurs venant de neuf pays de la région du Moyen-Orient et Afrique du nord (MENA) dont : l’Algérie, l’Arabie Saoudite, Bahreïn, l’Égypte, la Jordanie, le Koweït, le Liban, le Maroc et la Tunisie.

Cet atelier de renforcement de compétences, organisé dans le cadre de l’Initiative de l’IIJ Autorités centrales mondiales, a souligné l’importance d’établir une coopération judiciaire internationale efficace pour poursuivre et juger les affaires de terrorisme et encourager les pays participants à adopter une législation, des politiques et des procédures conformes aux bonnes pratiques reconnues internationalement et exposées dans les Bonnes Pratiques de l’IIJ pour les Autorités centrales (ci-après Bonnes Pratiques de l’IIJ). Publiées en septembre 2018, les Bonnes Pratiques de l’IIJ (disponibles en anglaisen français et en arabe) servent de guide pour les Autorités centrales – entités en charge de l’assistance juridique mutuelle et de l’extradition – et donnent un cadre de considérations institutionnelles, juridiques et pratiques pour établir et soutenir le travail de ces institutions importantes.

Cairo Tweet

Pendant cette journée d’atelier au Caire, des experts des autorités centrales d’Algérie, du Sénégal et de Tanzanie ont partagé leurs expériences en matière d’émission, de réception et de traitement des demandes d’entraide judiciaire et d’extradition, et ont présenté des études de cas réels illustrant les Bonnes Pratiques de l’IIJ. Les participants ont ensuite eu l’occasion de travailler en groupe sur la coopération judiciaire internationale, en appliquant les Bonnes Pratiques de l’IIJ à un scénario hypothétique réaliste. Pour finir, les praticiens ont discuté des défis et des obstacles rencontrés lors de l’exercice pratique, mais aussi lors du traitement des demandes d’entraide judiciaire et d’extradition dans le cadre de leurs enquêtes et de leurs poursuites. Ils se sont ensuite mis d’accord sur les prochaines étapes à suivre pour améliorer la coopération judiciaire dans la région MENA.

Cairo Tweet

Cet événement était le premier d’une série d’ateliers régionaux participatifs pour les acteurs du secteur de la justice pénale que l’IIJ organise dans le cadre de son initiative sur les autorités centrales mondiales. Cette initiative, qui fait partie des huit initiatives principales de l’IIJ, aide les pays à répondre aux appels de la communauté internationale en faveur du renforcement de la coopération judiciaire internationale et de la mise en œuvre des résolutions 2322 (2016) et 2396 (2017) du Conseil de sécurité des Nations Unies. Le prochain atelier de cette série rassemblera les autorités centrales des pays d’Afrique de l’Est pour un événement à Entebbe, en Ouganda, les 4 et 5 septembre 2019.