Initiative de l’IIJ sur le terrorisme à motivation raciale ou ethnique (REMT): Deuxième réunion d’experts en ligne

Starting Date2020-12-08 Ending Date2020-12-10

Du 8 au 10 décembre 2020, l’IIJ a organisé la deuxième réunion d’experts en ligne sur la lutte contre le terrorisme à motivation raciale ou ethnique (REMT) dans le cadre de l’initiative de l’IIJ sur le REMT, dont la mise en œuvre est soutenue par les gouvernements des États-Unis et du Royaume-Uni. (Le REMT est également appelé extrémisme de droite violent ou RWT par le Royaume-Uni et les gouvernements européens). L’objectif principal de l’initiative de l’IIJ sur le REMT est d’examiner comment les acteurs de la justice pénale peuvent s’attaquer le plus efficacement possible au phénomène du REMT, en s’appuyant sur les expériences nationales considérables des gouvernements face à ce type de menaces, tant actuelles qu’historiques.

Calls (68)

Cette deuxième réunion d’experts en ligne a rassemblé 40 praticiens et experts en la matière, parmi lesquels des procureurs, des policiers, des enquêteurs et des décideurs politiques de 19 pays, dont l’Allemagne, l’Australie, la Belgique, le Canada, l’Espagne, l’Estonie, les États-Unis, la Finlande, la France, la Grèce, l’Italie, la Lituanie, Malte, la Norvège, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Serbie, la Slovaquie et la Suède. Ils ont été rejoints par des représentants du Conseil de l’Europe (COE), d’Eurojust, d’Europol, de la Commission européenne (CE), du Réseau de sensibilisation à la radicalisation (RAN) de l’Union européenne, de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), du Centre de recherche sur l’extrémisme de l’Université d’Oslo (C-REX) et du Bureau de lutte contre le terrorisme des Nations unies (UNOCT).

Au cours de trois sessions, les praticiens ont discuté d’un avant-projet de guide du praticien de la justice pénale de l’IIJ pour répondre au terrorisme à motivation raciale ou ethnique REMT (ci-après le guide du praticien de l’IIJ relatif au REMT), que l’IIJ est en train d’élaborer dans le cadre de cette initiative. Ils ont partagé leurs réflexions sur la nature unique de la menace et leur expertise en matière de détection, d’enquête, de perturbation et de poursuite des cellules, réseaux et acteurs isolés du REMT.  Ils ont identifié les leçons concrètes apprises, ainsi que les lacunes dans la capacité des États à répondre aux menaces du REMT avec une série d’outils, tels que l’application des stratégies policières traditionnelles, la proscription et la sanction des groupes violents, la surveillance de l’environnement en ligne, la coordination entre les agences gouvernementales, l’engagement avec les parties prenantes de la communauté, la mise en place de programmes de réhabilitation des prisons, la surveillance après la remise en liberté et le partage des informations à l’échelle internationale.

 

L’IIJ intégrera les apports reçus au cours des sessions de cette semaine dans le Guide du praticien de l’IIJ relatif au REMT et continuera à faire progresser l’initiative relative au REMT avec une réunion finale d’experts sur la lutte contre le REMT au début de 2021. Nous avons l’intention de finaliser le Guide du praticien de l’IIJ relatif au REMT au printemps 2021, et il constituera la base du renforcement des capacités des praticiens de la justice pénale plus tard dans l’année.