Initiative de l’IIJ sur les enquêtes : Phase finale – Renforcement des compétences dans les enquêtes antiterroristes pluri-organes basées sur le renseignement et guidées par les preuves, Cameroun

Starting Date2020-11-24 Ending Date2020-11-25

Les 24 et 25 novembre 2020, l’IIJ a procédé à la dernière phase de son programme de renforcement des compétences dans les enquêtes antiterroristes pluri-organes basées sur le renseignement et guidées par les preuves dans le cadre de son initiative sur les enquêtes. Les praticiens ont été invités à un exercice de débriefing pour discuter des effets de la formation et de l’exercice pratique effectué au cours des phases 2 et 3 de ce programme bénéficiant du généreux soutien du Bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth du Royaume-Uni.

Picture2

Ce module de deux jours, auquel ont participé vingt et un praticiens camerounais haut placés issus du Tribunal militaire, du Ministère de la Justice, de la Police Nationale (DGSN), de la Gendarmerie, des Services nationaux de renseignement (DGRE) et de l’Agence nationale des investigations financières (ANIF), s’est tenu à Yaoundé, avec le concours de l’IIJ par visioconférence depuis Londres et Malte.

Picture2

Les praticiens ont participé de manière constructive et ont identifié des actions clés pour atteindre les objectifs du programme, à savoir 1) l’interopérabilité entre les agences impliquées dans les enquêtes et les poursuites ; 2) la gestion opérationnelle des enquêtes alliant renseignements et preuves ; et 3) la collecte et la sécurisation des preuves pour des poursuites réussies. Les praticiens ont présenté, au cours de la première journée, des exemples de changements positifs qu’ils attribuent directement au programme. Sur le plan opérationnel, une unité d’enquête multi-agences a par exemple été créée, et le directeur de l’École de Gendarmerie a annoncé avoir intégré les enseignements tirés de ce programme de renforcement des capacités dans le programme de formation des nouveaux officiers.

Picture2

Au cours de la deuxième journée, chaque agence a décrit quelles seraient ses prochaines actions pour perfectionner son approche en matière d’enquêtes antiterroristes alliant renseigenements et preuves conformément aux bonnes pratiques internationales et aux recommandations formulées dans le Mémorandum de Rabat dur GCTF sur les bonnes pratiques pour des actions efficaces de lutte contre le terrorisme dans le secteur de la justice pénale, les Recommandations sur l’utilisation et la protection du renseignement lors d’enquêtes et de poursuites menées par le secteur de la justice pénale et fondées sur l’État de droit. (clarifiant la bonne pratique 6 du Mémorandum de Rabat), les Recommandations d’Abuja sur la collecte, l’utilisation et l’échange d’éléments de preuve aux fins des poursuites pénales de terroristes présumés ainsi que le Guide pratique de l’ONUDC pour les demandes de preuves électroniques internationales.

 

Pour plus d’informations sur les phases précédentes de ce projet novateur, reportez-vous aux phases 1, 2 et 3.

 

Pour plus d’informations sur cet atelier ou sur l’initiative de l’IIJ en matière d’enquêtes, contactez M. Philip Tucker, conseiller principal de l’IIJ.