L’IIJ lance ses bonnes pratiques pour les autorités centrales

Sep 28 2018
(0) Comments

L’IIJ a lancé ses Bonnes pratiques pour les autorités centrales le 26 septembre 2018.  Le lancement a eu lieu lors d’un événement parallèle organisé conjointement par la Direction exécutive du Comité contre le terrorisme (CCT) du Conseil de sécurité des Nations Unies, l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime et l’Association internationale des procureurs (IAP) qui a examiné la « collecte, l’utilisation et le partage des preuves aux fins de poursuites pénales dans les affaires de terrorisme ». Les bonnes pratiques de l’IIJ pour les autorités centrales sont un ensemble de dix (10) bonnes pratiques traitant des considérations institutionnelles, juridiques et pratiques nécessaires pour créer et soutenir des institutions juridiques durables. Il s’agit notamment de pratiques visant à rendre l’extradition et l’échange de preuves au quotidien plus efficiente et efficace, y compris les preuves numériques, qui renforceront à leur tour nos efforts collectifs pour lutter contre la criminalité transnationale et le terrorisme international.   

Les Bonnes Pratiques – développées dans le cadre de l’initiative des autorités centrales mondiales de l’IIJ – sont disponibles via le lien suivant : en AnglaisArabe et Français. Au cours de l’année à venir, l’IIJ s’associera à la CNUCED et à l’ONUDC pour organiser des ateliers régionaux afin de mettre en œuvre ces bonnes pratiques et le nouveau guide pratique des Nations unies pour la demande de preuves électroniques transfrontalières.

Pour plus d’informations sur cet événement, veuillez envoyer un courriel à Allison Curtis