OIAC – L’IIJ se joint au groupe d’experts sur la responsabilité juridique et les mécanismes d’assistance juridique mutuelle

Jun 07 2018
(0) Comments

Les 7 et 8 juin 2018, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques OIAC a organisé une conférence de deux jours sur la lutte contre le terrorisme chimique à son siège de La Haye. Plus de 200 experts gouvernementaux, universitaires et représentants de l’industrie ont examiné la menace que représente le terrorisme chimique pour la sécurité internationale et l’application de la Convention sur les armes chimiques pour prévenir et répondre à cette menace. Au cours de la cinquième session, le secrétaire exécutif de l’IIJ a informé les participants sur la responsabilité juridique dans le cadre plus large de la lutte contre le terrorisme international et sur le rôle clé joué par les autorités centrales, notamment par le biais de l’assistance juridique mutuelle, pour lutter contre le terrorisme chimique. L’IIJ a partagé les bonnes pratiques identifiées dans le cadre de l’Initiative mondiale des autorités centrales mondiales (GCAI) de l’IIJ pour renforcer ces institutions et les mécanismes de coopération internationale ; les défis et les opportunités pour une plus grande coopération dans les régions cibles de la GCAI, à savoir le Sahel-Maghreb, l’Asie du Sud-Est, la Corne de l’Afrique et l’Asie du Sud ; et certains défis plus larges rencontrés dans la zone géographique principale de l’IIJ, à savoir l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, identifiés par les autres initiatives de l’IIJ. Ces défis ont intéressé le débat général de l’OIAC, et le DG S.E. M. Ahmet Üzümcü, qui a participé à la session, a remercié l’IIJ pour l’effort d’explication des liens.